projecteurCette proposition pédagogique s’appuie sur l’idée de détourner une pratique adolescente : prendre des photos pour construire du savoir en accompagnant l’élève à s’ouvrir au monde qui l’entoure.

Un atelier de photo-marathon peut-être mis en place dans toutes les disciplines. Il s’agit de bien déterminer son objectif principal et d’adapter cette proposition à sa discipline, à sa pratique.
Les élèves, par groupe doivent relever des défis en image. Ils disposent d’un temps défini, dans un espace sécurisé et limité, et vont grâce à la prise de photos illustrer des consignes.  Par exemple : retrouver les traces du passé dans une ville, travailler sur les logos de magasins dans une rue marchande et  piétonne, recenser la signalétique  existante pour  appréhender la sécurité routière … Ils peuvent aussi travailler la couleur, leur rapport à l’œuvre d’art dans un musée. La déclinaison de cette pratique n’a comme limite que notre imagination.

En amont, les élèves peuvent être formés à l’utilisation de l’appareil photo en mode manuel, aux notions de cadrages, plongée, contre-plongée, aux droits à l’image selon leur âge. De retour en classe, les élèves vont pouvoir échanger, apprendre à argumenter, à défendre leur opinion. C’est un bon support pour la pratique d’une langue vivante aussi.

Cette activité, transdisciplinaire est l’occasion de former l’élève à devenir un citoyen respectueux et engagé. C’est un moment fort dans sa scolarité pour faire vivre nos projets d’établissements. Il ne faut pas oublier d’établir un règlement, un contrat avec l’élève et sa famille avant de s’engager dans cette activité pour lui expliquer ce qu’il peut ou ne pas faire pendant cette activité. Ce contrat peut-être écrit avec les élèves.

Je vous donne en exemple un photo-marathon sportif mis en place l’année dernière :

Les élèves de 5ème  du collège de l’Amandier de Lézignan ont accueilli, les élèves de 5ème média du collège Jeanne d’Arc de Carcassonne. Ces deux établissements  se sont rencontrés autour d’une journée sportive et artistique. Les professeurs d’EPS et de documentation des deux établissements ont organisé un photo-marathon pour permettre aux élèves d’allier leur savoir faire. Dix équipes composées chacune de trois élèves de chaque établissement  ont participé à neuf ateliers alliant course d’orientation et pratique de la photographie à la pinède de Lézignan.

Parmi les ateliers proposés, les élèves  ont pu découvrir le tir à la carabine laser, selon le principe du biathlon, l’utilisation de la boussole, les techniques photographiques et ont appris à utiliser les différents  modes d’un appareil photo … Les élèves ont été sensibilisés au respect de l’environnement en participant à un atelier land art et à un atelier d’observation de la nature réalisés avec l’aide des professeurs de SVT.

Cette rencontre a scellé un jumelage entre ces deux établissements dont les chefs d’établissements Mme Fabresse et Mme Reydellet mettent au cœur de leur projet pédagogique la réussite de tous les élèves et le savoir vivre ensemble.

A votre tour de relever le défi !

Pour le collège de l’Amandier                    Pour le collège Jeanne d’Arc

Mme Richard, professeur d’EPS                Mme Langlois, professeur documentaliste