TPEDans mon établissement, nous avons une filière scientifique avec l’option agronomie, option que proposent les lycées agricoles. Chaque année, nous avons donc la sympathique tâche d’accompagner nos élèves dans la réalisation de leur TPE, officiellement travaux personnels encadrés.
Et je vous avoue que chaque année je m’éclate littéralement !
Les élèves travaillent à peu près 6 mois en classe de 1ère sur une problématique qu’ils ont déterminée. 6 mois, c’est long, alors il faut que ça rapporte !!! et pour que ça rapporte un max de points, il faut passionner le jury, leur faire passer un moment presque inoubliable.
Les TPE, c’est pour l’élève une toute nouvelle aventure, une nouvelle façon de travailler. Tout d’abord, c’est un travail de groupe avec tout ce que cela comporte dans cette gestion particulière, et puis c’est également un travail de terrain, rencontres de professionnels, élaboration d’outils de travail, enquêtes, expérimentations…

La 1ère phase de mon travail consiste, accompagnée de mes deux collègues enseignants disciplinaires (biologie et agronomie) à leur présenter les différents thèmes qui leur sont proposés afin qu’ils mettent en place leur problématique. La 2ème est celle de la recherche documentaire avec constitution d’une bibliographie et puis en parallèle commence également pour les élèves le travail de terrain puisqu’ils  sont pleinement acteurs dans cette démarche.

Et puis…vient le temps de penser à la restitution où comment valoriser au mieux son travail.

Il est bien entendu possible de faire une présentation ultra classique accompagnée d’un diaporama mais pour obtenir un 18 ça paraît quand même compliqué ! Alors il faut faire preuve d’imagination pour mettre en scène son travail. Et là, c’est un vrai bonheur de les coacher dans cette tâche. Cela va d’un plateau d’une émission de télé consacrée au dopage dans le cyclisme, aux rendez-vous médicaux d’une famille dont l’enfant est atteint de mucoviscidose en passant par la visite d’un technicien dans les champs d’un agriculteur pour le conseiller sur l’utilisation des phytosanitaires.

Alors croyez moi ces TPE, c’est vraiment un travail pleinement épanouissant !!